Tu me juges là

T’es en train de juger celle que je suis alors que je ne suis pas seulement celle-ci…

Tu me juges?

Vraiment?

C’est la peur qui parle.

Je comprends.

Tu es en train d’essayer de me définir et ça prouve que tu ne sais pas, tu ne vois pas.

Tu ne regardes pas avec les bons yeux mais avec ceux de l’ignorance.

Tu sais,

Je peux être la clown de service mais également la tristesse absolue

Je peux être aussi chatière que prude

Je peux être en colère et sereine

Haineuse et amoureuse

Je peux être Profonde et futile

Belle et moche

Femme fatale ou garçon manqué

Je peux Rire et pleurer 

Je suis le bien et le mal

Je suis duelle

Je peux être TOI et MOI

J’ai tout en moi !

Je choisis quelle partie je laisse vivre.

Tu me juges?

Tu me juges parce que tu ne comprends pas qui je suis, je ne suis pas quelque chose que tu peux ranger dans un endroit particulier, ni quelque chose que tu peux posséder.

Mais un être humain avec un coeur qui bat le mouvement de la vie

Oui c’est déroutant, je comprends…

Ça fait peur de ne pas pouvoir mettre quelqu’un dans une case, dans une catégorie, dans un trait de caractère quelconque, mais finalement, qui est ce que ça ne rassure pas?

Ta tête où ton coeur?

Ta tête certainement parce que ta tête a besoin de sécurité et pour ca, elle cloisonne, codifie, compartimente, sépare, sectionne…elle contrôle, elle maîtrise…en tout cas, c’est ce qu’elle croit.

Ton coeur, lui, il sait, il pense global, il pense unité et va bien au delà de toutes les croyances invraisemblables que ta tête te dit, parce-que tu sais quoi !

J’ai toutes les personnes du monde entier en moi…tout comme toi.

Tu ne savais pas? tu sais maintenant

Alors s’il te plaît, arrête de courir 2 minutes, pose ta main sur ton coeur, regarde toi dans les yeux et…

RESSENS !

Tu ressens quoi?

La vie qui coule, l’amour qui bat?

Tu ne peux quand même pas avoir peur de ça?

RESSENS !

Tu vois, j’ose être là, devant toi, sans filtre, à poil, totalement nue de faux semblants alors tu peux me juger parce-que me regarder te fait marrer ou parce que tu auras l’impression de pouvoir m’écraser?

Mais penses-tu vraiment que ça va t’aider à te sentir mieux ?

Si tu savais comme je me sens légère et comme je compatis à tous les poids que tu te mets pensant que ça va te protéger, te cacher, te donner un semblant de confiance…tous ces poids avec lesquels nous avons l’habitude de fonctionner…comme le rejet, le rabaissement, la peur, la soif de pouvoir, la haine…

Mais si tu sollicites ta tête, normalement, tu trouverai logique et anormal le fait qu’on nous apprenne à écraser et haïr au lieu d’encourager et d’aimer. 

La haine !

Mais envers qui? Envers quoi?

Dans quel but? Pourquoi ?

Tu penses qu’il est plus facile de faire comme ça…mais c’est tout l’inverse…

Tu penses que rire de moi, te donne de la confiance, de l’assurance, de la hauteur.

Ok, ça va te nourrir…mais combien de temps…la soirée ?…et demain?

Tu frapperas quelqu’un pour remplir ce vide infini?

Ça ne sert à rien…regarde !

Tout ce dont tu as besoin est là…en toi !

Dans ton coeur qui bat.

Je te vois…Vulnérable, libre et Humain

Là, ce que je suis…

C’est toi !

LA VIE !

 

Auteur : Malou Moulis, Le 10 mai 2018
Le Labo de Malou

 

🎬 En vidéo, c’est là  

Partagez10
Tweetez
Partagez
+1
10 Partages