Coucou !

En étant entrepreneure depuis 2 ans et en observant le web, les outils, les stratégies et autres nous expliquant toutes les lignes directrices à suivre pour faire un bon business, je me suis posée la question du pourquoi je n’étais pas à l’aise avec la majorité des techniques marketing qu’on me filait et surtout avec le fait qu’on me demande de MODÉLISER.

J’ai donc ouvert mon champ d’observation à la société en elle-même pour élargir mon analyse et ma réflexion.

Ayant longtemps voyagé, ayant eu une vie remplie d’épreuves qui m’ont amené à être la femme que je suis aujourd’hui, si je prends le minimum de recul, je vois qu’en Occident, c’est la quête de la performance toujours et encore et ce, depuis des millénaires!

Pourquoi? 

Parce que nous fonctionnons comme des gamins en manque de reconnaissance et que performer ou atteindre la première place sont de riches récompenses nous donnant l’impression d’exister (j’ai bien dit l’impression), d’avoir réussi ou nous donne une quelconque valeur qui semble nous définir. 

Le besoin perpétuel de performance nous lisse, nous éteint et retire en grosse partie le côté humain et vulnérable qui fait que les choses et les gens nous touchent.

Si nous sommes honnêtes, nous pouvons voir que tout le système Européen fonctionne avec ce precept. La politique, l’éducation, les entreprises, le marketing et j’en passe. Nous attendons que Papa ou maman (cf les chefs qui décident à notre place) prennent les rennes, nous attendons d’être reconnus au travers d’un système, nous attendons qu’on veuille bien nous donner une place au lieu de la prendre. Du coup, les infos, les cours et techniques que l’on nous donne ne sont que des modélisations (système qui implique la reproduction) au lieu de nous donner une base souche sur laquelle nous pourrions y mettre de qui nous sommes. 

Voilà pourquoi je préfère parler en “concept” plutôt qu’en “modélisation”. Parce-que le concept ouvre à l’apprentissage et à la connaissance de soi, ce qui, à mon humble avis, est préférable pour nous rendre responsable et unique plutôt que dépendant et conforme.

Et si nous prenions enfin la responsabilité de nous prendre en main, de grandir, de nous accorder ce dont nous avons besoin (au lieu d’aller le chercher ailleurs comme toujours), de faire preuve de transparence, de faire preuve de responsabilité dans les choix que nous faisons, de nous regarder vraiment en face concernant notre besoin perpétuel de remplir nos vides avec des “congratulation”, des réussites, des médailles etc…sans oublier d’avoir la transparence de savoir où est caché ce goupil d’égo dans toutes les sphères de nos vies. Nous faisons avec qui nous sommes et non l’inverse.Tout le système de notre civilisation s’appui sur notre incapacité à nous responsabiliser, il utilise toutes ces magnifiques failles que nous ne souhaitons pas prendre en main.

SOYONS À POIL

SOYONS RESPONSABLES!

Love You All 

🎬 En vidéo, c’est bien!

Partagez
Tweetez
Partagez
+1
0 Partages